[tutoriel] comment utiliser world edit ?

Discussion dans 'Nouvelles sur le site' démarrée par Yogo_, 13 Juin 2019.

  1. Yogo_BadBlock a confirmé qu'il s'agit d'un compte authentique Superviseur Forum
    Superviseur communication MVP VIP+ VIP Compte linké

    Messages :
    2 309
    "J'aime" reçus :
    82
    WORLD EDIT

    Rapidement devenu un indispensable sur les serveurs, le plugin World Edit est un puissant outil de plusieurs domaines de construction, permettant à son utilisateur de transformer très facilement son environnement en supprimant, générant, dupliquant, remplaçant des blocs.

    Les positions et la sélection en cuboïde

    Une fois équipé d’une hache en bois, faites un clic-droit sur un bloc pour définir la pos1, puis faites de même sur un autre bloc, ou sur le même, pour définir la pos2. Vous venez de prendre les coordonnées de ces deux blocs, les trois valeurs numériques, x, y et z, qui définissent leur position dans l’espace.

    Vous pouvez aussi utiliser les commandes suivantes si vous n’avez pas de bloc à sélectionner :
    • //pos1
    • //pos2
    Elles enregistrent les coordonnées x, y et z au niveau de vos pieds.
    • //hpos1
    • //hpos2
    Elles enregistrent les coordonnées x, y et z du bloc visé par votre curseur.

    Dès qu’une “pos“ est définie, elle reste enregistrée et effective jusqu’à ce que vous modifiez ses coordonnés. Vous pouvez définir une pos1 et sans cesse bouger la pos2, sans perdre votre point de départ.

    Votre zone de travail est ainsi définie entre la pos1 et la pos2.

    Vous pouvez aussi décider de sélectionner tout un chunk – une des portions de 16 x 16 x 256 composant votre monde Minecraft – avec la commande :
    • //chunk
    Sélection en polygone

    Jusque-là, rien de bien compliqué, mais World Edit n’est pas qu’un générateur de cube et de rectangle. Vous pouvez aussi créer des formes avec plusieurs côtés. Pour changer le mode de sélection, utiliser cette commande. Le clic gauche définit alors, le point de départ, et chaque clic droit, un nouvel angle :
    • //sel poly
    [​IMG]

    Utilisez cette commande pour revenir en sélection à deux points :
    • //sel cuboid
    Modifier la sélection

    Une fois vos “pos“ déterminées, vous pouvez décider d’agrandir votre sélection, que ce soit vers le haut, le bas, la droite, la gauche ou encore vers l’un des quatre points cardinaux.

    Disons que j’ai sélectionné, à plat, un carré de 5 blocs de côté en prenant les coordonnés des deux blocs de bois. Je veux maintenant étendre ma sélection vers l’avant et vais donc regarder droit devant moi et utiliser la commande :
    • //expand 5
    Voici l’évolution de ma sélection. Elle s’est faite dans le prolongement de mes coordonnées initiales et a avancée de 5 blocs.

    [​IMG]

    Maintenant, sans définir de nouvelles coordonnées, je vais indiquer une direction précise : le haut.
    • //expand 5 up
    Voici ma nouvelle sélection, elle a conservé ma première instruction et s’est élevée de 5 blocs à partir de celle-ci.

    [​IMG]

    Vous pouvez aussi choisir d’agrandir votre sélection dans deux directions. Si je reprends mon tout premier carré de 5 côté et que j’exécute cette commande, World Edit va étendre de 7 bloc à gauche de votre sélection, puis de 5 blocs à droite, car vous avez indiqué une seconde valeur qui s’est immédiatement opposé à la direction indiquée.
    • //expand 7 5 left
    [​IMG]

    Informations sur la sélection

    World Edit met à disposition de nombreuses commandes permettant de s’informer sur les blocs compris dans votre sélection, entre la pos1 et la pos2. Cette commande vous informe des coordonnés des “pos“, mais aussi de la profondeur, hauteur et largeur de votre sélection, ainsi que le nombre de blocs inclus.
    • //size
    [​IMG]

    Vous pouvez aussi obtenir des informations précises sur le nombre de bloc d’un certain type présent dans votre zone. Par exemple, je vais compter le nombre de blocs de pierre en indiquant dans la variable, le mot anglais ou bien l’id du bloc.
    • //count stone
    ou
    • //count 1
    Une dernière commande, indique, en pourcentage, la quantité de chaque type de bloc présent dans la sélection.
    • //distr
    Créer des formes

    Maintenant que vous savez manipuler vos sélections, nous pouvons passer au vif du sujet. Nous serons amenés à générer des blocs dans votre monde, alors il est utile de vous renseigner sur le nom anglais de chaque bloc, ainsi que sur leur id.

    Toute erreur physique peut être corrigée avec cette commande, qui peut-être répétée au maximum dix fois.
    • /undo
    Vous pouvez revenir en avant avec cette autre commande :
    • /redo
    Formes cubiques

    Remplir la sélection

    Il s’agit maintenant de générer des formes. Nous pouvons utiliser tout le potentiel de notre sélection et pourquoi pas la remplir de X bloc. Une fois cette commande exécutée, tous les blocs, indépendamment de leur type, seront changés en bloc de laine blanche.
    • //set [id du bloc]
    Créer des murs
    Toujours en exploitant une sélection – un carré de 5 blocs avec 10 de hauteur -, vous pouvez décider de créer des murs. Seuls les blocs périphériques, exceptés ceux du haut et du bas, seront générés, en sandstone avec cette commande-ci.
    • //walls [id du bloc]
    [​IMG]

    Créer un cube creux
    Cette autre commande vous permet de créer un cube vide de sandstone. L’effet est le même qu’avec la commande précédente, mais avec un toit et un sol.
    • //outline [id du bloc]
    [​IMG]

    Formes arrondies :
    Générer un rond

    Mettons nos sélections de côté et parlons des ronds. Ils se génèrent par rapport à la position de vos pieds. Il est nécessaire de définir un rayon, une hauteur et un composant, la pierre taillée dans ce cas.
    • //cyl [id du bloc] [rayon] [hauteur]
    [​IMG]

    Créer une sphère
    Vous pouvez aussi générer des sphères, sous vos pieds. Il vous faut simplement définir le bloc utilisé, le rayon.
    • //sphere [id du bloc] [rayon]
    [​IMG]

    Une autre forme, sans doute un peu moins utile, est disponible. Il s’agit d’une sorte de demi-cercle un peu aplati à sa base et étant généré sous vos pieds. Il vous faut indiquer le bloc, le rayon et la hauteur.

    Créer une plateforme
    • //fill [id du bloc] [rayon] [hauteur]
    [​IMG]

    Le presse-papier et la rotation des éléments :
    Copier/coller

    Comme nous venons de le faire avec un schematics, il est possible de copier-coller des éléments de terrains d’un bout à l’autre de votre monde. Une fois votre sélection faite, prenez un point de repère et exécutez la commande suivante pour copier les bloc de cet espace sans les supprimer. World Edit va alors enregistrer le placement précis de chaque bloc.
    • //copy
    Si vous souhaitez faire un couper/coller – supprimer la sélection pour la restituer autre part -, utilisez plutôt cette commande :
    • //cut
    Une fois que c’est fait, rendez-vous sur le point de collage et, en vous rappelant bien du repère, exécutez la commande ci-dessous. Le mod va alors replacer les éléments précédemment copiés dans le même sens.
    • //paste
    Faire pivoter

    Maintenant que vous venez de coller, ou de couper, votre sélection, vous avez peut-être besoin de la faire pivoter. Cette action se fait dans le presse-papier, il n’est pas utile de coller la structure pour le faire. Bien au contraire, si vous voulez faire pivoter votre collage, assurez-vous qu’il soit dans votre presse-papier (//cut ou //copy). Une fois que World Edit a enregistré le tout, utilisez la commande qui suit en pensant bien à spécifier l’angle dans le contexte d’un monde cubique… ou vous risquez d’avoir des surprises.
    • //rotate 90
    Il y a un autre type de rotation, le flip. Il fait pivoter votre sélection de manière à ce qu’elle soit comme au travers d’un miroir. Voici la commande :
    • //flip [direction]
    Bouger la sélection

    Je vous propose maintenant d’apprendre à déplacer une sélection World Edit. Une fois vos “pos” assignées, vous pouvez utiliser la commande ci-dessous pour bouger l’ensemble compris entre les deux coordonnés. Il vous faut juste indiquer le nombre de bloc et la direction du mouvement.
    • //move 2 up
    Les brushs et patterns

    Que ce soit pour créer des montagnes ou autre, World Edit est avant tout un mod terraforming qui sert aussi bien à aplatir qu’à créer des tas de bloc pour ensuite les polir et donner de belles formes au paysage. C’est exactement le rôle des brushs.

    Prenez tout outil non utilisé et, une fois qu’il est en main, tapez cette commande en précisant le type de bloc et le rayon de la sphère.
    • /br sphere [id du bloc] [rayon]
    La commande suivante permet de générer un cylindre, plus pratique pour créer des choses hautes – vous pouvez régler la hauteur -, mais à compléter avec des sphères pour faciliter le smooth.
    • /br cyl [id du bloc] [rayon] [hauteur]
    Vous n’avez plus qu’à entasser ces blocs en faisant des clics-droits sur le sol.

    Le smooth consiste à aplatir, harmoniser tout cela en mélangeant les blocs, en variant les courbes. N’hésitez pas à faire de nombreux essais, les réglages ne sont jamais les bons du premier coup. C’est via la commande suivante que vous donner le pouvoir du smooth à un outil, en précisant la taille de la zone d’effet et le nombre de fois que va tourner l’algorithme pour vous donner le résultat.
    • /brush smooth [rayon]
    Un pattern est un milieu d’une composition personnalisée, avec des pourcentages de bloc placés dans une certaine zone : votre sélection. Une fois définie, utilisez cette commande en remplaçant les blocs et nombres selon vos besoins.
    • //set 5%[id du bloc],80% [id du bloc],5%[id du bloc],10% [id du bloc]
    Les outils et raccourcis de World Edit

    Le mod vous propose aussi quelques commandes sympathiques pour être plus efficace en construction ou bien en terraforming.

    Des outils pour décorer votre environnement

    La commande suivante vous permet de recouvrir la surface de votre sélection, avec des herbes ou tout autre bloc.
    • //overlay [id du bloc]
    Voici la commande pour enneiger vos mondes dans un rayon défini. Tout est alors recouvert de neige et l’eau gèle. Cette commande est suivie par une autre, qui produit l’effet inverse.
    • //snow [rayon]
    Les super-pouvoirs World Edit


    Les monstres n’ont qu’à bien se tenir. La commande présenté ci-dessous tue instantanément tous les monstres dans le rayon défini.
    • /butcher 30
    Si les flammes vous envahissent, utilisez cette commande, toutes les flammes alentours disparaîtront.
    • /ex
    Le déplacement

    World Edit vous permet aussi de profiter de certains raccourcis. Lorsque l’on terraform, il peut nous arriver d’être enterré, coincé… Voici quelques commandes pour un déplacement plus facile.

    Commençons tout d’abord par nous décoincer. Une commande simple et efficace.
    • /unstuck
    Si vous avez besoin de gravir des montagnes – ou d’en descendre – le plus rapidement possible, vous pouvez utiliser ces commandes. Elles permettent respectivement de monter au plus haut et de descendre au plus bas.
    • /ascend
    • /descend
    Monter au plus haut n’a pas été satisfaisant ? Vous pouvez utilisez cette commande pour être directement déposé à la hauteur voulue, sur un bloc de verre.
    • /up [hauteur du bloc]
    Si vous voulez vous rapprocher le plus possible du plafond, vous pouvez utiliser la commande suivante, en spécifiant ou non une valeur : l’espace entre le plafond et votre tête.

    Une fois exécutée, la commande vous dépose sur un bloc de verre.
    • /ceil 1
    Boucher et aspirer

    Cette autre commande bouche le trou au-dessus duquel vous vous trouvez, et ce à partir du niveau de vos pieds et en fonction du bloc et le rayon indiqué. Très utile si vous voulez boucher une faille.
    • //fillr [id du bloc] [rayon]
    Si ce sont les liquides qui vous gênent, la commande qui va suivre vous permet, à condition d’être à la même hauteur que le bassin, de drainer toute la lave, ou toute l’eau, dans le rayon choisi.
    • //drain [rayon]
    À contrario, cette fonctionnalité sert à retirer les courants de liquide et à étendre l’eau, ou la lave, dans son bassin. Pensez bien à la surface et à indiquer le rayon.
    • /fixwater [rayon]
    ou
    • /fixlava [ rayon]
    Code:
    {!!{
    "thumb_url": "https://cdn.badblock.fr/upload/YOGO15592427030.png",
    "cover_url": "https://cdn.badblock.fr/upload/YOGO15592425890.png",
    "summary": "[Tutoriel] Comment utiliser World Edit ?",
    "pined": false,
    "comments": true
    }!!}
     

Partager cette page

play.badblock.fr
joueurs